Covid-19 et secteur du bâtiment et des travaux publics

Avec le début du confinement, les salariés et la majorité des professionnels du bâtiment ont dû cesser leur activité. Il en va d’ailleurs de même pour les diagnostiqueurs immobiliers. Le 21 mars, une rencontre entre le Gouvernement et les représentants des entreprises du BTP avait abouti à un accord en faveur de la reprise des chantiers. Les travaux publics sont en effet indispensables à l’économie du pays tout en répondant aux besoins des Français. Cependant, il fallait au préalable garantir la sécurité et la santé des travailleurs. Tel est l’objectif du guide des bonnes pratiques diffusé par l’OPPBTP le jeudi 2 avril 2020. Il est important de préciser que ce document concerne tous les chantiers et vise à faire respecter les gestes barrières.

Les discussions autour de la reprise des chantiers : risques sanitaires et sécurité

D’après la CFTD Construction, le guide contient des préconisations sanitaires importantes même s’il convient de rester vigilant. D’autres syndicats craignent la mise en danger de la vie des travailleurs. Pour assurer la sécurité de tous, les donneurs et employeurs doivent veiller aux conditions sanitaires. De nombreux aménagements sont potentiellement à faire, d’où la crainte de la CGT, FO, la CFTC et la CFE-CGC. A priori, de toute façon, aucun chantier ne peut reprendre dans l’immédiat. Mais le secteur du bâtiment ou des travaux publics pourrait être en activité d’ici une quinzaine de jours. Dans ce cas, les opérateurs de repérage avant travaux ou démolition (amiante, plomb, etc.) devraient bientôt être également sur le terrain. En matière de diagnostics et contrôles avant travaux, des guides sont en préparation.

Voir plus